Articles / Sécurité des piétons

Des feux de circulation pour les piétons… sur le sol?

Par Aviva Canada, le

Qui n’a jamais, ne serait-ce qu’une seule fois, marché en bordure d’une route achalandée tout en ayant le nez rivé sur son téléphone?

La prochaine fois que vous texterez, ferez défilé vos fils de réseaux sociaux, sélectionnerez une chanson dans votre liste de lecture ou essaierez de localiser le conducteur pour votre prochain trajet en covoiturage, levez les yeux et regardez autour de vous : vous n’est pas seul. Que ça plaise ou non, la majorité d’entre nous sommes distraits par nos téléphones. Par conséquent, nous ne portons pas toujours attention à ce qui nous entoure, comme les feux de circulation ou les voitures effectuant un virage aux intersections.

Installer des feux de circulation au sol. 

En réaction au grand nombre de piétons absorbés par leur écran de téléphone, une ville néerlandaise a décidé d’installer des feux de circulation où ils seraient vus, c’est-à-dire sur le sol. Ce nouveau système, d’abord lancé à titre de projet pilote, est constitué de bandes à lumières DEL incrustées dans le trottoir et synchronisées avec les feux de circulation routière. HIG Traffic Systems, l’entreprise responsable de la mise en œuvre de ce nouveau système de circulation, espère que d’autres villes et municipalités lui emboîteront le pasCe système pourrait-il fonctionner au Canada?

Selon le Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé (CCATM), ces types de feux pour piétons sont considérés comme des feux d’avertissement dans la chaussée. Des études révèlent que ces types de traitement renforcent le respect des règlements par les conducteurs, réduisent les conflits entre piétons et véhicules et ralentissent la circulation. Ils se révèlent toutefois plus efficaces la nuit, lorsqu’ils sont le plus visibles.

Les conditions hivernales et les opérations de déneigement auxquelles nos routes sont exposées font de l’entretien l’un des principaux inconvénients à l’utilisation d’un tel système au Canada. Un autre défi se pose : le risque de perpétuer une culture qui encourage le fait de texter en marchant. Au fond, tous les piétons devraient être attentifs à la signalisation routière plutôt qu’à ce qui se passe sur leur téléphone lorsqu’ils se déplacent — où qu’ils soient.

Ces feux pour piétons sont un moyen novateur d’adapter la conception des routes aux comportements humains changeants. Nos téléphones intelligents continueront d’être une source de distraction, à moins que nous décidions délibérément de les mettre de côté. Voilà pourquoi nous devons envisager d’adapter la conception routière afin de tenir compte de ces distractions et ainsi rendre nos routes plus sûres.

À votre avis, est-il souhaitable d’intégrer des feux de circulation pour piétons aux intersections, ou cela encouragerait-il plutôt les mauvais comportements? Faites-nous part de vos commentaires sur les médias sociaux en mentionnant @AvivaCanada et en utilisant le mot-clic #UnisPourDesRoutesPlusSures.